Je vais en vacances dans un petit village de pecheurs sur la cote du golfe du Mexique quelques fois par an, de retour dans ma jeunesse. Je fus presente a la place par un de mes amis et je ne vais pas dire de quel village ou exactement ou parce que je ne veux pas un flot de touristes la-bas. Cet endroit etait de cinquante ans dans le passe ou ce qu il parait. La vie etait lente et avoir du plaisir etait autant d un mode de vie que de gagner sa vie.Il y a beaucoup d histoires que je pourrais raconter sur cet endroit et je pourrais a l avenir, mais maintenant je pense a Lora. Elle etait une femme de chambre au petit hotel ou je sejourne toujours. Elle etait grande avec de longs cheveux noirs et les yeux encore plus sombres. modele ultra mince, elle etait pas, mais elle n a pas la graisse soit. Elle etait ce qu une femme devrait ressembler, courbes douces et une pleine figure.Je me suis toujours reste dans la chambre d angle au troisieme etage. Cela m a mis suffisamment eleve pour etre au-dessus du bruit de la rue et m a donne deux ensembles de portes francaises pour la lumiere. Il a egalement ete aussi haut que vous pouvez aller dans le plus haut batiment de la ville. La chambre avait deux balcons, l un donnant sur la plage, et une vue sur le petit marche. Je passais mes matinees et soirees a regarder les filles sur la plage et midi a regarder les dames locales magasin dans le marche.Lora toujours nettoye ma chambre une dizaine de tous les jours, ce qui etait mon temps pour passer d un balcon, comme le soleil devenait chaud. Cela m a aussi permis de regarder Lora de derriere comme elle a fait le lit. La jupe courte de son servantes uniforme etait serre et est monte en haut sur le dos de ses cuisses comme elle se pencha pour replier les feuilles. Avec les talons qu elle portait toujours, les muscles dans le dos de ses cuisses et les mollets ont ete serres, et fond de son cul magnifique serait peek me sous l ourlet de la jupe.Elle ne portait pas de culotte alors son long sexe en douceur rasee etroite jete un oeil sur moi d entre les sommets de ses cuisses. Inutile de dire que je me suis tres peu ecrit fait alors qu elle etait dans la chambre. Parfois, elle me rattraper a la regarder et elle souriait timidement et rougir. La rougeur etait difficile a detecter avec sa peau sombre, mais il faudrait une couleur plus rougeatre.Quand elle a demenage de l autre cote du lit, le devant de sa blouse uniforme lache serait ouvrir et fermer comme elle a travaille les feuilles. En l absence de soutien-gorge et quatre boutons defaits ses seins clignoteraient dans et hors de vue terriblement. Ses seins etaient pleins, mais pas trop grande. En fait, ils avaient l air petite sur elle. Je ne me plaignais pas de toute facon, vous l esprit, j apprecie le spectacle.Je ne suis sur que si elle a realise combien d un spectacle qu elle mettait pour moi, ou si elle le faisait expres pour me taquiner. Son anglais etait tres mauvais et mon espagnol pas beaucoup mieux, de sorte que nos conversations etaient tres limitees. Je ne ai jamais pense a quel age elle avait. Parfois, elle semblait au debut de la vingtaine et a d autres moments la mi-quarantaine. Elle etait belle pour moi, et un mystere que j aime a se rappeler.Mon appareil photo et jumelles ont ete maintenus dans une chaise a l interieur des portes francaises sur le cote de la plage. Il a egalement ete la chaise qui Lora utilise pour depoussierer les sommets de la grande garde-robe et le vetement autoportant placard. Elle a egalement depoussiere les lames sur les ventilateurs de plafond. Dans cette chaise m a offert une excellente vue sur ses jambes, le sexe, et le cul. Si je n ai pas eu un dur au moment ou elle a termine le lit, je serais certainement au moment ou elle a termine a epousseter.Je me suis toujours pense a lui demander de sortir ou au moins faire une passe a elle, mais avec la barriere de la langue et le fait que je ne voulais pas bousiller une bonne chose, je ne l ai fait.*****Normalement, elle proposera l appareil photo et jumelles pour le lit et aller a ses affaires, mais un jour elle ramasse les jumelles et scanne la plage avec eux. Apres un moment, elle a ri nerveusement et dit quelque chose en espagnol me regardant avec un sourire. J ai eu l idee qu elle me appelait un vieil homme sale pour regarder les filles bains de soleil topless et nue sur la plage.Elle ramassa la camera, le regarda, puis retour a la plage. Elle rit encore, pointa sur la plage, et a fait un bruit de cliquetis. Avec un sourire, je hoche la tete a elle. Elle a ri et a mis la camera vers le bas, une fois de plus a me parler en espagnol. Je secouais la tete et lui ai dit que je ne comprenais pas. Elle fronca les sourcils et soupira alors qu elle se deplacait mon equipement au lit et est alle sur son poudrage.Je souris en la regardais, un plan pour le lendemain la formation dans le cerveau de mon vieil homme sale. Peut-etre que je pourrais briser la glace un peu et ne pas faire paraitre si l avant.*****Le lendemain, je me suis deplace sur le balcon du cote du marche, je pris mon appareil photo avec moi. Lora est alle au sujet de sa routine quotidienne et je heureusement casse des photos d elle avec l appareil photo numerique. Elle ne se realise que ce que je faisais quand elle a demenage de l autre cote du lit et se pencha pour rentrer dans la feuille. Je la regardais a travers la lentille de la camera comme elle me regardait, la bouche ouverte et les yeux ecarquilles.Je baissai la camera et lui souris comme je le disais: Ca va bien, allez-y comme je ne suis pas ici. Elle me regarda d un air interrogateur pour une seconde, puis sourit comme elle se remit au travail sur le lit. Je suis retourne a prendre des photos, mais je remarquai qu elle etait maintenant en mouvement plus lent et arretant jamais si souvent quand elle etait allongee d une maniere ou l autre. Elle portait aussi un grand sourire tout le temps.Quand elle se leva sur la chaise a la poussiere, je note qu elle avait ses jambes plus ecartees que la normale et son cul coince plus. Je souris alors que je realisais qu elle appreciait cela autant que je l etais. Je me demandais ce qu elle allait faire et de penser quand je lui ai montre les photos.Au moment ou elle a termine et a quitte la salle, j avais cent images et une rage dur sur. Le dur est reste pour la plupart de l apres-midi comme je l ai telecharge les images, recadree et les entreprises. J ai fini par mettre les photos dans un diaporama et puis il etait assis et a regarde tourner completement a travers plusieurs fois. Fantastique etait le mot qui a garde flottant dans mon esprit.*****Plus tard dans l apres-midi, je me suis deplace sur le balcon de la plage et scanne avec mes jumelles. Il y avait le groupe habituel des jeunes disperses le long de la plage, dans divers etats de se deshabiller et / ou completement nu. J ai eu des photos de plus chacun d eux. Ceux que je voulais des photos de toute facon.J etais sur le point de mettre les jumelles loin quand une grande femme dans une robe de plage courte est venu marcher au large de la promenade etroite et dirige a travers le droit de sable en face de mon balcon. Ses longs cheveux noirs et longues jambes galbees m a fait mettre bas les jumelles et prends mon appareil photo.Je zoome sur elle et pris plusieurs photos comme elle ecarta sa serviette et se glissa hors de la robe. Je gemis doucement, elle etait completement nue video x exhitionniste . Je me suis vite casse hors plusieurs autres coups de son cul a couper le souffle comme elle se coucha avec ses pieds vers moi et la tete vers l ocean. Mes mains tremblaient, je ralentirent la camera et a pris plusieurs respirations profondes.Quand elle etait allee a ses genoux couche, son cul avait ete eleve dans l air pendant un moment. Dire que ce fut spectaculaire et serait euphemisme. Sa chatte a ete affiche a la perfection; meme l anneau brun plus sombre de son anus etait clairement visible. Ma bite avait jailli a la vie et mal, car il etait si difficile. Dans mon esprit, je suis derriere elle dans cette position avec ma langue explorer chaque pouce de son cul et le sexe.J ai donne un frisson et une secousse que je tirai mon esprit au large de la fantaisie et de revenir a la realite. La femme etait comme ca depuis longtemps que je la regardais de pres. Je commencais a me demander si elle n a jamais ete gong a bouger, quand elle a pousse et est revenu sur ses genoux. Je saisis l appareil photo et pris des photos comme elle se leva, puis deplace a asseoir face a l eau.Son cul fabuleux avait ete affiche aussi bien cette fois que la derniere et mes mains ont ete une nouvelle fois secouer comme je baissai la camera. Je poussai un long souffle lent et puis soupire. Je devais avoir une image de la face d elle pour faire tout complet.Je ne comprends pas. Un service d etage livre mon souper et quand je suis revenu sur le balcon, elle avait disparu. Je jure que je suis alle a l interieur pour manger.*****Le lendemain matin, quand Lora est arrivee pour nettoyer la chambre, je lui fit signe vers l endroit ou je suis assis. Je me suis tourne l ordinateur portable vers elle et a frappe la touche pour lancer le diaporama j avais fait d elle. Elle haletait bruyamment et rougit assez profond que je ne pouvais certainement voir le rouge sous sa peau brune.Elle regarda ceux de derriere comme elle a fait le lit et ceux de l avant et n a pas dit un mot. Lorsque ceux de la chaise ont commence a defiler passe, elle roula quelque chose en espagnol et rougit a nouveau comme elle se retourna et courut vers ma salle de bain.Je ne sais pas ce qu elle a dit et esperait que je ne l avais pas offense. La encore, je ne savais pas a quoi nous attendre, donc lui tournant timide et fugue ne devrait pas me ont surpris. Je soupirai et fermai le diaporama vers le bas. Eh bien, rien ne risque rien, n a rien.Le son de l ouverture de la porte de salle de bain a attire mon attention. Comme mes yeux ont pris a Lora, ma bouche bee. Parlez de surprises, elle etait la avec rien, mais ses hauts talons des sandales. J ai ete stupefait par sa beaute et gele en place.Elle sourit timidement et dit quelques phrases en espagnol. Cela rompit le charme que je secouais la tete et lui a dit que je ne comprenais pas. Elle a quelque chose, de parler a nouveau. Quand je l air confus, elle a apporte ses mains et mime quelqu un de prendre des photos. Je souris comme je l ai ramasse la camera.Je pris plusieurs centaines de photos d elle comme elle ne l a travailler nu. Elle souriait largement et fait en sorte que je me suis une bonne vue d elle dans tous les postes. Ceux de l arriere m a rappele de la femme sur la plage et ma bite a obtenu encore plus difficile qu elle ne l avait ete. Quand elle est allee autour du lit, elle fit une pause et caressa ses seins. Avec un gemissement elle pince et tordu ses longs mamelons durs. Elle a donne une secousse grelottant de longue haleine et soupira comme elle est retournee a faire le lit.Elle a obtenu la chaise et deplace au centre de la piece. Prenant un siege en face de moi, elle ecarta ses jambes et se pencha en arriere. Elle parlait doucement en espagnol pour un moment, puis sourit comme elle caressait a nouveau ses seins. Je pris des photos d elle alors qu elle jouait avec ses seins et les mamelons. Elle respirait fort au moment d une part a chute a son tour. Elle a utilise deux doigts pour separer les levres externes et me donner une vue de sa fente humide rose vif.Parlant en espagnol encore, elle frotta un doigt vers le haut et vers le bas dans sa fente, puis son dos arque comme le doigt encercle son clito rose. Elle a glisse sur la chaise et ecarta les jambes plus large. Je sentais ma langue sur mes levres et elle gloussai doucement, avec un diphonique nerveux. Elle soupira profondement et tordu un doigt sur moi, le meme doigt qui avait ete dans sa chatte.Extremement conscient de la tente a l avant de mon short, je me suis leve et a marche vers elle. Ses yeux etaient sur la tente comme un grand sourire se repandre sur son visage. Quand j etais environ trois pieds de distance, elle leva la main et pointee vers le sol alors. Je me suis agenouille. Elle me sourit comme le doigt retourne a rouler son clitoris autour. Elle frissonna, puis gemit bruyamment comme je l ai pris une photo de son doigt et le sexe.Entre gemissements, elle marmonnait doucement en espagnol. J ai casse photo apres photo. Tout a coup, son autre main gauche sa poitrine et tomba sur ses genoux pour poignarder un doigt dans son vagin humide. Elle haletait bruyamment et cambre ses hanches comme elle est venue. Je pouvais voir les jus de sa chatte suintant autour de son doigt et coulaient sur la fissure de son beau cul.Je pris des photos de son visage tandis qu elle baissait lentement ses hanches a la chaise. Elle avait un tel regard de la serine, un regard bien satisfait. Quand ses yeux se ouvrirent, elle sourit timidement et a pris plusieurs respirations profondes avant de murmurer a moi en espagnol. Je ne comprenais pas un mot, mais je souriais et hoche la tete.Avec un petit rire, elle lui prit les mains loin de son sexe et a apporte une brillante humide de sa chatte a ses levres. J ai presque oublie la camera comme elle leche et suce sur elle. J ai eu quelques coups bien. Alors je pris une photo de son sexe humide ouvert, qui fait a nouveau son rire pour une raison quelconque.Quand je regardais son visage, elle sourit et me fit signe en avant. Je genou avanca. Comme je me suis approche d elle, elle se leva, prit l appareil photo de moi, et se fait un plancher. Puis ses mains se sont a l arriere de la tete et elle a tire mon visage vers le bas vers son sexe. Je n ai pas besoin de beaucoup plus d un soupcon que j enfouis mon visage dans son sexe et plante ma langue au fond de sa moiteur.les hanches de Lora saccades, puis pontes comme ma langue a travaille dans son sopping chatte humide douce. Mes mains se sont sous elle et prit son cul joues, la tenant comme je lechais sa fente et taquine son clitoris. Elle gemissait doucement et sursauta que ma langue a touche son clitoris. Elle flechit ses hanches comme ma langue cercle il. Il ne faudrait pas beaucoup plus que pour lui repartir, je me suis rendu.Je laissai tomber plus bas et leche de son anus jusqu a son clitoris. Je repetai la motion, une pause pour plonger dans son vagin et d encercler son clitoris. Elle a ete branlait et gemissant bruyamment chaque fois que je touchais son trou du cul, son vagin et son clitoris. Je pourrais dire que son immeuble orgasme a ete de plus en plus haut et plus haut.Voulant prolonger l experience et de construire son orgasme, je laissai tomber a son trou du cul et languetes il. Ses hanches se releva brusquement et elle se cambra roulant son cul vers moi. Je repands ses joues plus avec mes mains et regalee sur elle, poignardant ma langue dans l anneau serre de muscles a plusieurs reprises Visionnez video porno avaleuse de sperme . Il n a fallu un moment pour elle de venir et de venir dur.Je levai la tete et poignarde ma langue dans sa pulsation sexe. Elle a crie et a attrape une double poignee de mes cheveux, me tirant plus serre pour elle. Ses hanches flechies et je la langue de son baiser en rythme avec ses hanches. Elle criait a nouveau que ses hanches flechis plus rapide et plus difficile. Je me suis accroche et garde ma langue en mouvement jusqu a ce qu elle frissonna et a commence a ralentir.Comme le poids est venu sur mes mains comme son cul a commence a installer en arriere vers la chaise, je levai la tete et suce dans son clitoris. Elle sursauta et se etrangement silencieux comme ses hanches resiste et saccade a un nouveau rythme. Ma langue a danse sur et autour de son clito comme son orgasme tire en arriere comme une fusee. Sucer son clitoris et effleurant avant et en arriere avec ma langue a apporte un souffle gargouillis puis un hurlement de plaisir.Un moment ou plus tard ses mains tiraient sur ma tete en essayant de me sortir de son clitoris trop sensible. Je contrecoeur la laisser passer ma tete loin de lui. Je me suis assis sur mes talons et leche mes levres. Je pouvais sentir l humidite sur mon visage de la joue a la joue et de mon menton a mon nez. J etais un gachis mais je souriais comme un idiot.Lora a ete prelassait dans le fauteuil, la tete renversee en arriere, ses bras pendaient a ses cotes, ses jambes ecartees grande ouverte. Elle etait totalement hors de lui, sauf pour sa respiration lourde et petites secousses qui coulait le long de son corps de temps en temps. Je pris l appareil photo et a pris des photos d elle. Je pris des coups ensemble et gros plans. J ai meme leve et a pris encore plus que je marchais autour d elle.Apres un certain temps, elle soupira et leva lentement la tete avec un profond gemissement. Elle marmonna en espagnol, puis ouvrit les yeux. Je suis assis sur le bout du lit en lui souriant. Elle sourit et secoua la tete, en disant plus que je ne comprenais pas, mais j ai eu une idee qui elle parlait comment essore elle etait et combien de degats elle avait fait.Je souris comme je l ai fait a elle et puis la salle de bains. Elle rit sechement, puis hocha la tete. Je suis descendu du lit, est alle a ma petite glaciere, et son recu une bouteille d eau. Elle le regarda, me remercia, et buvait profondement. Apres qu elle avait bu plus d elle, elle sourit timidement et se redressa, la fermeture de ses jambes. Je devais l aider a ses pieds.A un moment que je l ai aide a la salle de bain, sa main effleura la rage dur sur le devant de mon short. Elle fit une pause pour une seconde, puis enroula ses doigts autour de lui. Elle murmura en espagnol, puis soupira comme elle m a laisse partir.*****Dans la salle de bain, elle etait assise sur la commode que je suis l eau activee dans la facade en verre douche. J ai entendu l eau derriere moi et me retournai pour regarder Lora, elle gloussai doucement et soupire. Je ris et suis alle chercher mon appareil photo.Quand je suis revenu Lora etait dans la douche et savonnage son corps vers le haut. La mousse blanche contrastait fortement avec son brun teint fonce. Je pris des photos d elle comme elle l avait laisse la porte de douche ouverte. Elle a meme tourne et mis son pied sur le siege de douche comme elle lave son sexe et la fissure de son cul. Elle a donne un frisson a un moment donne et a demenage ses mains sur ses seins.Je continuais a prendre des photos comme elle rince le savon et plus comme elle seche avec une grande serviette blanche duveteuse. Au moment ou elle a ete fini, je devais aller decharger l appareil photo comme je l avais rempli la grande puce J ai eu en elle.*****J ai vide les images a mon ordinateur portable a la hate et se tourna pour trouver Lora couche sur mon lit. Je l ai regardee d un air interrogateur. Elle sourit et tapota le lit a cote d elle. Je me suis deplace sur le cote du lit et me penchais pour l embrasser. Elle secoua la tete et se tourna alors son sexe etait visible. Elle a souligne la tente a l avant de mon short, puis a sa chatte, en secouant la tete.Avec un clin d oeil que je comprenais, je me suis penche pour l embrasser. Elle m a embrasse passionnement et murmura doucement que ma langue se glissa dans sa bouche pour se battre en duel avec le sien. Ma main se posa doucement sur son ventre et lentement deplace vers le haut a la tasse et caresser ses seins fermes. Elle se cambra, appuyant ses seins plus serre dans ma main. Elle gemit doucement comme je l ai taquine ses mamelons, de pincement et de les faire rouler entre le pouce et l index.Elle respirait assez dur que nous avons du briser le baiser au moment ou ma main a glisse vers le bas a la tasse de son sexe. Elle roula ses hanches et haletait que mon doigt a glisse entre les plis de son sexe. Elle frissonna que mon doigt a couru vers le haut et vers le bas de son ouverture glissante de son clito pleinement expose. Elle sursauta et a attrape ma main comme je l ai roule autour de son clitoris.Je levai les yeux vers son visage et elle secoua la tete, en disant quelque chose rapidement que je voulais dire Faconnes son clitoris etait sensible a sensible. Je me suis penche pour l embrasser a nouveau, mais elle m a arrete avec ses mains sur ma poitrine. Elle a parle et a tire sur ma chemise. Je souris en me levant a se deshabiller.Je suis dans mon milieu de la quarantaine et non en mauvais etat. Je ne suis pas le muscle lie ou pompe, mais mon estomac est plat et ma poitrine et les bras sont remplis. Les yeux de Lora erraient sur le haut de mon corps, un sourire sur son visage. Quand mes mains sont alles a la ceinture de mon short, ses yeux suivaient. Je souris et lui retournai. Elle murmura quelque chose a moi et rigola.Je tirai le short vers le bas et le leur fait tomber au sol. J ai toujours considere mes jambes comme mon point fort, mais il n y a rien de mal avec mon cul. Il est aussi dur comme un roc. Lora murmura derriere moi et je regardai par dessus mon epaule pour voir son sourire. Lorsque je me suis retourne, ses yeux etaient verrouilles sur ma virilite. Ses yeux se large et sa bouche bee legerement.Ma bite est pas beaucoup plus grand que la normale, mais il est bien forme et mes balles sont sur la grande taille. Ma bite se tenait serre contre mon ventre. J ai rase mes boules et autour de la base de mon arbre depuis que je passe un certain temps au Japon en debut de la vingtaine, mais c est une toute autre histoire.Lora hocha lentement la tete pour elle et lecha ses levres. Je ris comme elle fila sur le bord du lit et se redressa avec ses pieds sur le sol. Son visage etait seulement un pied ou de ma bite. Elle lecha ses levres encore et ma bite contracta en reponse. Cela fait Lora glousser nerveusement.Sa main se deplacait lentement vers moi et arreta un pouce ou si de mon arbre. Elle me regarda et sourit. Ses doigts enroules autour de mon arbre et a tire ma bite vers le bas. Ses yeux etaient enfermes avec moi comme elle lechait la chute claire de pre-ejaculatoire la pointe. Elle lecha ses levres, puis suce la tete de ma bite dans sa bouche chaude. Je haletai bruyamment que sa langue tourbillonnait autour de la tete.Mes genoux tremblaient au moment ou elle m a libere et flechie sa machoire. Elle sourit et dit quelque chose avant qu elle ne se deplaca vers l avant, et a commence a lecher toute la longueur de mon arbre avec de larges coups de fermes. Sa langue chaude glissante m a fait gemir doucement. Quand je l ai fait, elle sucait la tete en arriere dans sa bouche et hocha la tete de haut en bas. Je gemis encore plus fort que la moitie de ma bite a disparu.

film porno